AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Drama Queen a encore frappé! Retrouvez son cinéma : ici

On a besoin d'Angel!! Pour les aider à bien s'intégrer, 50 Reds sont offerts à la validation d'un scénario d'angel

Venez jeter un œil à nos postes vacants et nos pouvoirs prêts à l'emploi.

C'est au tour de Anya Lupin dans le sujet commun!

Partagez|

Parle avec tes poings - ft James MacCarthy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Messages : 264
Reds : 113
Date d'inscription : 23/02/2017
Pseudo : Athéna
Age : 17
Avatar : Matt Smith
Petite photo : Time to be adorable

Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Formateur / Photographe Freelance
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy 11.04.17 19:59

Foster
Matthew

McCarthy
James

Parle avec tes poings.

Aujourd'hui, c'était encore une bien belle journée à San Diego pour moi. J'allais enfin reprendre l'activité de formateur, ayant quelques amis de fac qui m'ont contacté pour que j'apprenne à leurs enfants, majeurs, à apprendre à maîtriser leur redio.
Mon "business" se faisait grâce à du bouche à oreille et cela me convenait bien.
Je m'étais alors levé assez tôt, habillé et j'ai donné rendez-vous à mes "élèves" dans une usine désaffecté près du port.

Après une vingtaine de minutes de marches, j'arriva enfin au point de rendez-vous. Personne? Non, deux/trois minutes après mon arrivé trois jeunes gens arrivèrent alors, motivé à l'idée de travailler avec moi. Nous avons de suite sympathiser et après quelques petites blagues et anecdotes que je pouvais leur fournir sur leurs parents, nous avons alors commencé à travailler plus sérieusement.

Une heure s'était alors écoulé, quand je leur permis de faire une pause. Ils étaient assez maladroits dans leurs gestes mais chacun, à leur façon, trouvait un moyen de maîtriser leur redio. Ils étaient encore novices donc je devais redoubler ma vigilance.
Cependant, j'avais un mauvais pressentiment. Comme si les choses n'allaient pas se passer comme prévu. Je m'étais alors retourné et je vis plus loin, à l'entrée de l'endroit où nous étions, un homme.

Je resta proche des jeunes tout en regardant l'homme.

Bonjour? Je peux vous aider?

Je n'avais aucune idée de qui était ce type, mais une chose était sûre.
Vu sa dégaine et son air, il n'était pas ici pour de bonnes intentions.

_________________
Take my hand and enjoy the ride
Try  to see the world and people as I can see them. You'll see how fantastic we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animateur alias dieu de la CB

avatar


Messages : 236
Reds : 177
Date d'inscription : 29/03/2017
Avatar : Cam Gigandet
Crédit : Lys
DC : Lucy Campbell
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Faussaire
Age du personnage : 27 ans


MessageSujet: Parle avec tes poings 15.04.17 13:59

Parle avec tes poings
Matthew & James

J’ai un rendez-vous aujourd’hui, pas dans le coin le plus charmant de San Diego ni avec la compagnie la plus idéale, mais il faut ce qu’il faut lorsqu’il s’agit des affaires. Greg m’a donné rendez-vous en pleine journée dans une usine désaffectée, mais il faut savoir que Greg est un dealer d’armes, alors quand il se déplace par lui-même, c’est généralement pour des choses sérieuses. Le topo serait qu’un de ses hommes se serait fait choper à la frontière. Alors soit il me donne rendez-vous pour me flinguer parce que les faux papiers que je lui ai fournis n’auraient pas été à la hauteur, ce qui n’a que 8% de chances d’arriver, soit il prépare son évasion et veut que je lui fasse en express de nouveaux papiers. Dans un cas je risque de me faire démonter, dans l’autre je risque de recevoir un joli cadeau, mais quoi qu’il en soit je sais qu’il ne me tuera pas, parce que soyons honnête, je suis le meilleur faussaire du pays.

Je sors de ma voiture, cigarette allumée en bouche, personne à l’horizon. Etrange, en général il est à l’heure, ou alors c’est moi qui suis en avance. Je fais les cent pas en attendant, continuant de fumer ma clope jusqu’à ce que mon téléphone sonne. Enzo, le bras droit de Greg, visiblement ils ont eu un contre temps, j’ai bien l’impression qu’il s’agit d’une attaque mais après tout ce n’est pas mon problème. Il me dit d’attendre, qu’il me tiendra au courant si le rendez-vous se fait toujours aujourd’hui ou non, mais c’est que j’ai pas que ça à faire de poireauter trois heures devant une usine comme un con, dealeur d’armes ou pas faut savoir être à l’heure. Je raccroche et j’ai enfin la bonne idée d’aller jeter un coup d’œil dans cette usine, peut-être que ça me donnera un indice de ses intentions, si je vois des instruments de tortures je ferais en sorte de me tirer de là vite fait bien fait.

Alors je décide de m’approcher de cette usine quand je constate qu’il y a du monde à l’intérieur. Est-ce que Greg est fou ou con pour me donner rendez-vous dans un lieu où il y a du monde ? En tous cas ces jeunes ont de la chance qu’il ait eu un empêchement, sinon ils se seraient sans doute tous fait éliminer, juste pour être sûr que personne n’ait rien entendu de notre conversation. Je sors une nouvelle cigarette de mon paquet, ouais encore une je sais, faut bien crever de quelque chose de toute façon. Je l’allume en même temps que j’analyse ce qu’ils font, surtout lui, ce type qui m’a tout l’air d’être leur professeur et visiblement c’est l’utilisation du redio qu’il enseigne. Je souffle la fumée de ma cigarette sans jamais les quitter des yeux. Vous savez quoi ? Ce type me fait étrangement penser à un Angel et je suis pas très ami avec ces gens-là.

Le prof semble m’avoir repéré. Est-ce que ça te dérange que je vous matte ? M’aider ? En quoi est-ce que tu veux m’aider ? Même ces jeunes je suis sûr que tu ne les aides pas. A quoi ça sert au fond tout ça ? Tu veux leur prouver qu’ils peuvent aider le peuple avec leurs pouvoirs ? Qu’ils peuvent jouer les héros ? Jusqu’au jour où l’un d’entre eux mourra parce qu’il a voulu prouver de quoi il est capable. On dirait plutôt que tu embrigades ces jeunes et leur donne espoir. Puis un beau jour un Angel viendra détruire leurs rêves en leur annonçant qu’ils ne sont pas faits pour ça. J’ai déjà vu ce schéma se produire et toi tu es l'exemple parfait du fautif.

- Est-ce qu’aider est vraiment ce que vous faites ?

Réfléchis bien à cette question l’ami, tu pourrais être surpris de la réponse. Je décide enfin de m’approcher, portant à nouveau la cigarette à mes lèvres pour prendre une autre taffe. Je m’arrête juste devant lui, soufflant la fumée, continuant de le fixer, le défiant même du regard.

- J’en ai vu pleins, des gens comme vous qui endoctrinent les jeunes naïfs dans une quête de pouvoir et d’héroïsme. Je parie que 95% d’entre eux rêvent de devenir Angel.

 
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 264
Reds : 113
Date d'inscription : 23/02/2017
Pseudo : Athéna
Age : 17
Avatar : Matt Smith
Petite photo : Time to be adorable

Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Formateur / Photographe Freelance
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy 17.04.17 17:23

Foster
Matthew

McCarthy
James

Parle avec tes poings.

Je ne comprenais pas vraiment pourquoi ce type était là. Mais ce que je pouvais dire c'est qu'il ne m'inspirait pas du tout confiance. Sa façon de parler confirma mes ressentis vis à vis de cet individu. Je ne comprenais pas ce qu'il voulait signifier. Cependant son attitude semblait ne rien d'avoir d'amical ou même de bon augure.

Comment ça?

Je ne savais pas quoi dire face à ce gars. Je recula lors, je ne voulais pas faire d'affrontement, du moins pas ici avec les élèves. Bien que mon redio était depuis une heure à peu près; mais je m'étais promis que je ne l'utiliserai qu'en cas d'extrême urgence. Je jeta un regard aux plus jeunes, ayant compris le malaise qui s'était installés ils s'étaient reculés. Du moins hors d'atteinte, ne sachant pas si l'homme en face de nous représentait un danger pour nous ou qu'il avait un redio lui aussi.
L'individu souffla sa fumée et s'approcha de nous. Il me souffla alors une bouffée de fumée sur le visage. Je ne toussa pas et me contenta de disperser la fumée avec ma main. Quelle attitude puérile. L'homme ne me lâcha pas du regard, je fis de même, il finit par me lâcher des mots qui me firent froncer les sourcils. Je compris qu'il me prenait pour un membre des Angels, peut-être avait-il des soucis avec ces gens, mais ce n'était pas une raison pour venir me déranger durant mon travail, surtout que je ne faisais pas parti de ce groupe.

Je ne sais pas pour qui vous me prenez mais je suis loin d'être un Angel. Et puis je n'endoctrine personne, j'apprends juste aux jeunes à maîtriser leur redio. Ainsi ils n'auront pas de soucis pour ça dans le futur. Pour ce qui est de leur rêve, je n'en ai aucune idée mais ce n'est pas à moi de leur faire rêver à des choses. Ils feront ce qu'ils veulent, je ne suis pas un de leurs parents. Et une chose... Le pouvoir est une chose que je ne convoite pas, c'est mauvais.

Je croisa les bras et regarda l'homme devant moi, qui semblait toujours vouloir être ici.

Si vous pouviez partir à présent, nous avons du travail.

La tentation de lui tourner le dos mais je ne savais pas comment il allait réagir. Je ne voulais pas prendre de risque, donc j'attendais que le gars parte pour rejoindre mes élèves.

_________________
Take my hand and enjoy the ride
Try  to see the world and people as I can see them. You'll see how fantastic we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animateur alias dieu de la CB

avatar


Messages : 236
Reds : 177
Date d'inscription : 29/03/2017
Avatar : Cam Gigandet
Crédit : Lys
DC : Lucy Campbell
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Faussaire
Age du personnage : 27 ans


MessageSujet: Re: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy 23.04.17 23:09

Parle avec tes poings
Matthew & James

Pourquoi est-ce que je prends cet homme pour cible ? Je ne sais pas, peut-être juste pour passer le temps, au moins je ne serais pas venu pour rien. Et puis faut dire qu’il ressemble beaucoup à un Angel, autant dans son comportement que physiquement. Ah ça y est, je me souviens de son nom, Daniel Cooper, il était plus vieux que toi, il avait plus d’expérience, mais pas assez pour survivre. Je me souviens l’avoir vu s’écrouler au sol, il vivait encore mais avait du mal à respirer, faut dire que l’un de ses poumons avait été touché. Je me suis accroupi près de lui et on s’est fixé de longues secondes en silence avant que je ne lui tranche la gorge. Je sais ce que vous pensez, barbare, mais au moins je l’ai épargné de ses souffrances donc est-ce si barbare que ça ? Et toi petit, penses-tu vraiment avoir une chance de survivre ?

Je prends la parole et visiblement mes mots le font réagir. Tu n’es pas un Angel, tant mieux pour toi, mais ça ne te sauvera pas pour autant. Je ne peux m’empêcher de lâcher un rire lorsqu’il me dit que le pouvoir est mauvais. Tu as raison l’ami, le pouvoir est mauvais, rend mauvais, mais c’est aussi important quand on veut survivre. A ton avis, combien de ces jeunes pourrait s'en sortir contre moi ? Peut-être que l’un d’entre eux pourrait me battre à plate couture, peut-être même que ce serait toi, mais je parie qu’aucun de vous ne serait prêt à essayer s’il avait le choix.

- Seriez-vous un homme contradictoire ? Vous dites que le pouvoir est mauvais et pourtant... Pourtant apprendre ces jeunes à maitriser leur redio, c’est aussi leur donner du pouvoir.

Je jette ma cigarette à mes pieds et quitte enfin ma place, avançant dans cette usine, pas vers lui ni vers l’un de ces jeunes, je fais juste les cent pas. Alors l’ami, qu’as-tu à répondre à ce que je viens de te dire, je serais bien curieux, mais ce n’est pas la seule chose qui m’intéresse. Je me tourne finalement vers ces jeunes qui nous fixent depuis tout à l’heure.

- Je suis persuadé que certains d’entre vous sont intéressés par le pouvoir, ne nous mentons pas, on a tous envie de goûter à ce plaisir. Personne n’aime perdre. Je parie que je ferais un meilleur professeur que ce Playboy.

Des intéressés ? Oui ? Non ? Attention Playboy, j’en vois déjà un ou deux douter, tu pourrais perdre ta côte de popularité. Je n’ai jamais pensé à cette option, devenir prof, peut-être que quelques redios pourraient m’être utile, j’enseigne, je recrute, puis lorsque je n’en ai plus besoin, je m’en débarrasse. Ou alors je monte une véritable armée, une idée plutôt séduisante. Je pose mon regard sur l’un de ceux qui a l’air d’être tenté.

- Toi par exemple, quel est ton redio ?

- Euh... la foudre.

- La foudre ? Sais-tu qu’avec l’électricité tu peux contrôler une ville, un pays ? Sais-tu qu’avec l’électricité tu peux aider un cœur à rebattre, tout comme tu peux le faire s’éteindre ? Qu’es-tu capable de faire pour l’instant ?

- J’arrive à rallumer une ampoule...


Je sais, j’ai laissé un peu Playboy de côté, mais ne t’inquiète pas, je vais très vite revenir à toi, tout de suite même. Je me tourne vers lui après avoir eu droit à cette réponse. J’espère que c’est ton premier cours avec ce jeune, car s’il n’est capable que de ça au bout de plusieurs cours, c’est qu’il est soit vraiment mauvais, ou alors il n’apprend pas de la bonne façon.

- Une ampoule hein ? J’aimerais savoir ce que pense votre professeur d’un tel spectacle. Je parie qu’il est très fier de son élève.


 
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 264
Reds : 113
Date d'inscription : 23/02/2017
Pseudo : Athéna
Age : 17
Avatar : Matt Smith
Petite photo : Time to be adorable

Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Formateur / Photographe Freelance
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy 26.04.17 9:45

Foster
Matthew

McCarthy
James

Parle avec tes poings.
Ce type n'avait pas tord, mais le ton qui employait m'exaspérait au plus haut point. Il jeta sa cigarette et semblait ne pas tant vouloir s'approcher de nous, non, il semblait se balader comme pour tuer le temps. J'avais entendu que dans cet endroit il y avait des rendez-vous avec des gens pas si respectables que ça. Est-ce l'un d'entre eux? Je ne tenta pas la question, je ne voulais pas me battre avec lui, je n'étais pas là pour ça.
L'homme s'adressa ensuite à mes élèves et déclara que certains voudraient le pouvoir. Cela pouvait être vrai, mais ce n'était pas de mon ressort; je n'étais pas responsable de leur action après leur formation. Je me contentais de leur apprendre ce que je pouvais, avec les moyens du bord. Je n'avais rien à voir avec les formateurs des centres spécialisés de San Diego.

Attendez... Il m'avait appelé comment là? Je lâcha un petit rire sarcastique. J'étais loin de l'être et ne le serait jamais, ce mec là se méprenait complètement sur mon compte.
Je comprenais bien que l'inconnu voulait que je perde mes élèves grâce à ses mots mais dans un sens... Ce n'était pas le plus important, c'était aux jeunes de faire leur propre choix et ensuite de les assumer, telle était ma devise.

Je ne doute pas qu'avec votre rhétorique, vous feriez un bon professeur mais quelque chose me dit que vous ne seriez pas si honnête et si bienveillant que ça pour eux.

Je me contenta de croiser les bras quand il commença à poser des questions aux jeunes. Fais attention l'ami si tu touches à un de mes élèves, mon redio est actif et je sais me battre.
Il avait prit un air sarcastique alors qu'un des jeunes avait exprimé ses petits exploits. Certes ce n'était pas grand chose mais je trouvais que c'était un bon début, c'était leur premier cours après tout.

Leur formation ne fait que commencer, et je ne leur apprends pas à se battre. Il apprendre l'art du combat quand ils le voudront et quand ils sauront faire plus que ce qu'ils ont apprit à cette séance. Vous avez dû commencer à maîtriser votre redio en vous battant je suppose?

Je ne savais pas si j'avais raison ou tord mais je voyais bien que les jeunes étaient un peu sur la réserve, et je les connaissait. Ce n'était pas de mauvais bougre, ils étaient tous de familles respectables et étaient assez calme et bons dans leur manière d'agir.

_________________
Take my hand and enjoy the ride
Try  to see the world and people as I can see them. You'll see how fantastic we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animateur alias dieu de la CB

avatar


Messages : 236
Reds : 177
Date d'inscription : 29/03/2017
Avatar : Cam Gigandet
Crédit : Lys
DC : Lucy Campbell
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Faussaire
Age du personnage : 27 ans


MessageSujet: Re: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy 02.05.17 19:52

Parle avec tes poings
Matthew & James

J’aime me mêler des affaires qui ne me concernent pas, que voulez-vous, j’ai besoin de déposer mon grain de sel partout. Et puis faut dire que je me suis déplacé pour rien, alors autant que ma présence soit un minimum instructive pour certains. Toi par exemple le Playboy, tu devrais faire plus attention aux endroits où tu donnes rendez-vous à tes élèves pour leur donner des cours. T’as jamais entendu parler des règlements de compte qu’il pouvait y avoir par ici ? Une chance pour tes élèves qu’ils n’y prennent pas part. En parlant de ses élèves, j’essaie de lui faire perdre toute crédibilité auprès d’eux, c’est que ça m’amuse de provoquer les gens et avec toi j’en ai pas encore fini. D’autant que je suis sûr qu’en persistant un peu, tu pourrais te lâcher toi aussi et on aurait peut-être droit à un beau combat, qui sait.

- Les personnes qui cherchent à obtenir le pouvoir ne veulent pas qu’on soit honnête et bienveillant envers eux, ils veulent juste apprendre vite.

N’ai-je pas raison ? Star Wars serait une bonne métaphore de ce que je dis là, mais à tous les coups il doit y avoir quelques incultes parmi nous. Alors Playboy, est-ce que tu connais vraiment bien tes élèves ? Je suis sûr que je pourrais en recruter quelques-uns. Si tu penses que ce monde est rempli de générosité, c’est que tu le connais bien mal. Playboy ne tarde finalement pas à se justifier, ce n’est que leur premier cours, il ne leur apprend pas à se battre et blablabla. J’avais beau être un excellent élève à l’époque, je n’ai jamais aimé les profs, tout simplement parce qu’ils parlent trop. Bon c’est vrai c’est vrai, de nous deux c’est peut-être moi qui ai le plus parler depuis le début, mais moi au moins j’ai la classe. Non ? Je trouve que si pourtant.

Je ne peux m’empêcher d’esquisser un sourire lorsqu’il évoque la maîtrise de mon redio. Ah, un bon souvenir, mais crois-moi avec ce pouvoir j’ai encore beaucoup de choses à apprendre. La preuve, il n’y a pas moins d’une semaine j’ai réussi à prendre quelqu'un sous mon emprise sans être obligé de le regarder dans les yeux, une bonne amélioration si tu veux mon avis, un mauvais point pour toi en sachant que mon regard a déjà croisé le tien. Et tu sais quoi ? J’ai même réussi à prendre plus d’une personne dans mon illusion il y a deux jours. Comme quoi on ne cesse jamais d'évoluer.

- Faux, la première fois que j’ai utilisé mon redio, c’est en rendant visite à l’une de mes conquêtes. Ensuite je me suis exercé sur quelques amis et membres de ma famille et seulement après je l’ai utilisé au combat.

J’imagine que tu dois t’interroger sur mon redio en question, oh rassure-toi, j’ai prévu de t’offrir une petite démonstration. T’as vu comme je suis généreux ? Heureusement que j’ai pensé à prendre un soda avant de venir voir Greg, d’ailleurs j’ai plus de nouvelles de lui depuis le dernier coup de fil. Oh et puis c’est pas si intéressant, ce qui compte maintenant, c’est que Playboy hallucine un peu, au sens propre du terme.

- Mais vous savez quoi ? Le mieux c’est que je vous en fasse une petite démonstration.

Ni une ni deux j’embarque son esprit avec moi vers un autre lieu bien moins sécurisant. Fais gaffe Playboy, derrière toi il y a un énorme lion qui t’a choisi pour cible, à ta place j’essaierai de me planquer, pas facile dans cette forêt où tout est sombre et où même la nature semble être contre toi. Te voilà piégé dans mon monde pour les huit prochaines minutes gamin, à moins que tu ne trouves une faille, mais en attendant j’ai bien l’intention de laisser cette bête te déchiqueter et peut-être que quand tu auras assez hurlé, je te torturerais autrement.


 
made by roller coaster


Dernière édition par James McCarthy le 08.05.17 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 264
Reds : 113
Date d'inscription : 23/02/2017
Pseudo : Athéna
Age : 17
Avatar : Matt Smith
Petite photo : Time to be adorable

Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Formateur / Photographe Freelance
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy 04.05.17 22:59

Foster
Matthew

McCarthy
James

Parle avec tes poings.
Les mots qui sortaient de la bouche de ce type commençaient à me taper sur le système. Cependant je refusais de céder à l'idée de lui faire fermer son clapet. Je me lui tourna le dos, et essaya de rassurer les plus jeunes en leur faisant un sourire. Je l'écoutant sans répondre. J'espérais que mon indifférence le fasse s'ennuyer et donc partir. J'ai autre chose à faire que d'être le bouffon d'un mec aussi louche; la prochaine fois je me contenterai du parc au lieu de ce type de lieu. Ça m'apprendra à vouloir changer de temps à autre. Le pouvoir, il n'avait alors que ça à la bouche. Il m'énervait, nous n'avions pas les même valuers c'était à présent confirmé.
Le type déclara alors qu'il avait utilisé son redio sur des gens... Il avait oser faire ça sur sa propre famille? Quel type se croyait un minimum sain d'esprit en faisait ce genre de chose. J'avais alors envie de lui rétorquer que dans ce monde, tout le monde n'était pas aussi mauvais que lui, que malheureusement pour sa petite personne il continuait à avoir des gens qui pensent que les autres peuvent être de nature civilisé, un peu comme moi ou Olivia et d'autres encore.
J'eus alors un mauvais pressentiment quand il déclara vouloir montrer ce dont il était capable, comme je ne savais pas la nature de ses pouvoirs, je me redirigea vers mes élèves; mais c'est alors que je crus être fou.

En un claquement de doigt, je n'étais plus dans l'usine mais dans une forêt loin d'être rassurante. La téléportation? Je n'en savais rien. J'entendis alors un rugissement. Me tournant, mon regard croisa celui d'un lion qui décida de me courser. Je courus alors, voulant me cacher. Comme je n'y voyais absolument rien, je me dissimula derrière un arbre et laissa la bête passer sans se rendre compte qu'elle m'avait loupé. Mon redio était encore actif... Mais pour combien de temps?

Où est passé ce type bizarre... Et les enfants où sont-ils?

Je tenta un regard et vis que le lion me cherchait lui aussi. Il fallait que je trouve un moyen de me mettre en réelle sécurité et que je retrouve la sortie de ce lieu. Il va me le payer.


_________________
Take my hand and enjoy the ride
Try  to see the world and people as I can see them. You'll see how fantastic we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animateur alias dieu de la CB

avatar


Messages : 236
Reds : 177
Date d'inscription : 29/03/2017
Avatar : Cam Gigandet
Crédit : Lys
DC : Lucy Campbell
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Faussaire
Age du personnage : 27 ans


MessageSujet: Re: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy 08.05.17 12:31

Parle avec tes poings
Matthew & James

Est-ce qu’utiliser mon redio sur ce type était nécessaire ? Non, mais je dois bien admettre que ça me démangeait de lui montrer un peu à qui il a à faire, et encore, je suis gentil, je ne lui ai pas proposé un combat dans la réalité, là les coups auraient été réels et il aurait eu bien plus de mal à s’en remettre. Non à la place on va jouer dans cet autre monde, qu’en dis-tu ? Tu n’as pas l’air très enthousiaste, mais c’est pas grave, je te forcerais à jouer même si tu n’en as pas envie et le lion aide un peu à ça. J’aimerais rien retourner voir la tête de ses élèves qui ne doivent rien comprendre à ce qu’il se passe, mais non, ce monde-là est quand même bien plus intéressant que le réel. Bien joué Playboy, tu viens d’esquiver la bête que je t’ai envoyé, mais moi je sais parfaitement où tu es et tu ne m’échapperas pas.

Je le vois se remettre en mouvement. Où penses-tu aller comme ça ? Tu n’as décidément pas choisis la bonne direction, je ne tiens pas à ce que tu t’échappes de là trop rapidement, mais ne t’en fais pas, je sais très bien comment te retenir. Une lance sortie de nulle part le transperce à l’épaule et le plante à l’un des arbres. Est-ce que ça fait mal ? J’imagine que oui, mais promis tu n’en mourras pas, en réalité il n’y a que ton esprit qui souffre. Je parie que tu n’as pas compris qu’il s’agissait d’une illusion, enfin de toute façon le savoir ou non ne changera pas grand-chose à ta douleur. Je m’éloigne d’un arbre au hasard pour venir me rapprocher de lui, mauvais sourire sur le visage. Et oui, c’est moi.

- Bah dis donc, t’as l’air mal en point Playboy, on dirait que t’es bloqué. Attends un peu, je vais t’aider à retirer cette lance.

Est-ce que je compte vraiment l’aider ? Bien sûr que non. A la place j’attrape le manche de cette lance bien fermement en plantant mon regard dans le sien. T’es prêt ? Trop tard de toute façon. Je commence à tourner lentement la lance, laissant la lame enfoncée dans sa peau le torturer un peu plus. Je vois bien qu’il essaie de résister, de ne pas me donner le plaisir d’hurler devant moi, mais il nous reste encore six minutes à tuer gamin et j’ai bien l’intention de les utiliser.

- Fais gaffe de ne pas crier trop fort, Scar pourrait t’entendre.

Evidemment Scar c’est le lion, j’espère que t’as compris la référence, sinon tant pis pour toi. Et oui j’assume parfaitement de faire des références à Disney, après tout Scar n’est-il pas aussi fourbe que moi ? Je trouve que oui. Voyons voir maintenant si tu seras le Simba ou le Mufasa de l’histoire, mais rappelle-toi bien d’une chose, Mufasa meurt au début de l’histoire. Après m’être suffisamment amusé à retourner cette lance dans sa peau, je relâche enfin le manche, sans l’en libérer pour autant.

- Je crois qu’il approche, mais rassure-toi, je te laisse entre de bonnes mains... Ou plutôt devrais-je dire de bonnes griffes.

Et sur ces mots je disparais à nouveau dans l’ombre de la jungle, continuant de guetter ma proie blessée, réfléchissant à de nouveaux dangers qui pourraient bien lui tomber dessus. Quelques pièges à loup dans le coin seraient une bonne idée. Vivement que tu te sortes de là et que tu t’en prennes un. Plus le temps approchera de la fin, plus j’ai l’intention de faire couler ton sang Playboy, alors j’espère que tu tiendras la distance.


 
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 264
Reds : 113
Date d'inscription : 23/02/2017
Pseudo : Athéna
Age : 17
Avatar : Matt Smith
Petite photo : Time to be adorable

Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Formateur / Photographe Freelance
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy 10.05.17 22:23

Foster
Matthew

McCarthy
James

Parle avec tes poings.
A peine avais-je eu le temps de me cacher du lion qu'un autre prédateur se présenta à moi et eu la "gentillesse" de me planter une lance dans l'épaule. Je retiens alors un cri de douleur pour ne pas alerter la bête mais je serre les poings à me briser les os et les dents à m'en faire saigner la lèvre.
Il tourna alors l'arme dans mon épaule déjà meurtrit. Je souffrais une nouvelle fois et eut un mal de fou à ne pas retenir un gémissement de douleur.

Evidemment que j'avais compris a référence à ce maudit lion, mais j'étais comme Simba, je ne me laisserai pas faire et me vengerai de son acte. Je sentais aussi que l'autre animal approchait à grand pas tandis que mon tortionnaire quitta mon champ de vision. Si je ne pouvais fuir, je devais le retrouver pour qu'il me fasse sortir d'ici.
A l'aide de ma main libre, en prenant une grande inspiration, je retira avec force la lame de la lance qui fit giclé le sang. Je posa ensuite ma main sur ma peau meurtri et baisse la température de manière à ce que le sang cesse, en partie, de couler. Je trouverai bien un moyen de me soigner plus tard... Si j'étais toujours en vie d'ici là. Je m'étais mis à trottiner afin de m'éloigner une nouvelle fois, mais je chancela. Me reprenant au dernier moment j'évita de tomber dans un piège... Un piège à loup! Je fis alors attention à ne pas marcher sur l'un d'eux, tout à réfléchissant. Comment m'étais-je retrouvé ici? Comment puis-je faire pour sortir quand aucunes issues ne semblent être la bonne et avec ce crétin qui me torture ce n'est pas forcément facile de réfléchir et de m'enfuir. Il fallait que je sois plus rapide.

Alors que j'esquivais doucement les pièges, j'entendais le lion qui était de nouveau sur mes traces. Me tenant l'épaule en grimaçant je tenta de toujours éviter les obstacles et de fuir une nouvelle fois.


_________________
Take my hand and enjoy the ride
Try  to see the world and people as I can see them. You'll see how fantastic we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animateur alias dieu de la CB

avatar


Messages : 236
Reds : 177
Date d'inscription : 29/03/2017
Avatar : Cam Gigandet
Crédit : Lys
DC : Lucy Campbell
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Faussaire
Age du personnage : 27 ans


MessageSujet: Re: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy 24.05.17 20:31

Parle avec tes poings
Matthew & James

C’est que j’ai à faire à un petit combattant, je suis impressionné, peut-être t’ai-je trop vite jugé tout compte fait. Sais-tu qu’en général les autres sont pris de panique lorsque je les transporte dans un autre monde ? Sais-tu que leur esprit perd le contrôle sur leur corps et que leurs jambes sont tout bonnement incapables de faire un pas en avant ? Ils attendent que la mort vienne à eux en espérant rêver. D’une certaine façon c’est un rêve, mais crois-moi dans ce monde la douleur ils la ressentent tout autant que si ça avait été dans la vraie vie, alors certains regrettent de ne pas avoir couru, de ne pas avoir cherché une arme. Toi tu ne te laisses pas faire, j’apprécie cette forme de courage, mais je ne suis pas sûr qu’elle sera suffisante pour que tu t’en sortes.

Je continue de l’observer dans l’ombre, le regarde arracher cette lance de son bras et même... Se soigner ? Non, c’est autre chose. Peut-être que j’aurais l’occasion de voir son redio de plus près par la suite. Il poursuit son chemin, toujours dans la bonne direction. Vois-tu cette jungle ne s’étend pas à l’infini et j’aimerais mieux que tu ne poursuives pas vers cette direction, je n’aurais pas envie que tu retrouves ton chemin vers l’usine tout de suite. Il tombe juste devant un piège à loup. Parfait, peut-être que ça le convaincra de choisir une autre direction. Non ? Toujours pas on dirait. Dans ce cas il va falloir intervenir à nouveau.

- A ta place je ne continuerais pas par là.

A peine ai-je terminé de prononcer cette phrase que le lion sort d’entre les arbres pour lui barrer le chemin et le forcer à reculer, mais à aucun moment il ne l’attaque, pas tant que je ne lui aurais pas donné l’ordre. Il nous reste encore quelques minutes à passer ensemble l’ami, ce serait dommage que tu nous quittes aussi vite.

- J’ai un jeu à te proposer, si tu gagnes tu sortiras d’ici, si tu perds et bien, l’un de tes gamins souffrira.

A peine ai-je terminé ma phrase que j’entraine l’un d’entre eux à se joindre à la partie, celui-ci ne semble pas non plus comprendre ce qu’il fait ici et court près de son professeur comme pour venir chercher protection. Si tu veux mon avis, aucun d’entre eux ne sera capable de t’aider étant donné leurs facultés actuelles, et puis j’ai aussi un allié à mes côtés, Scar vous surveille.

- J’ai une devinette pour toi. Disons qu’un lion mange 7 kilos de viande par jour, quel(s) membre(s) de ton corps sacrifierais-tu pour le rassasier et survivre en même temps ?

Pas facile comme devinette je sais, mais tu m’as l’air intelligent, alors peut-être que tu trouveras une solution qui ne t’abîmera pas trop, ni toi, ni cet enfant apeuré. Tic tac réponds vite l’ami, les secondes s’écoulent et je n’ai pas beaucoup de temps à perdre en réflexion, j’aime bien mieux l’action.

 
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 264
Reds : 113
Date d'inscription : 23/02/2017
Pseudo : Athéna
Age : 17
Avatar : Matt Smith
Petite photo : Time to be adorable

Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Formateur / Photographe Freelance
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy 26.05.17 0:29

Foster
Matthew

McCarthy
James

Parle avec tes poings.

J'avais à présent presque traversé l’entièreté du chemin et tentais de rejoindre le bout, une certaine sécurité, bien que temporaire je suppose. Et bien je pensais que cela semblait être la fin de mon périple et bien je me suis bien trompé. J'entendais alors la voix de ce psychopathe... J'avais décelé dans sa voix que le chemin que j'empruntais ne l'arrangeait pas. Donc j'avais poursuivi mon chemin. Mais c'était sans compter sur le fait le le lion surgisse alors de nulle part. Mais pas que le lion, mais sans que je saches comment, un des enfants avait lui aussi surgit peu de temps après que l'autre mec avait parlé. Il s'était alors rapproché de moi et je le tenais derrière moi comme une protection. Je recula alors tandis que le lion s'approcha et le psychopathe me posa une énigme.
Je ne comprenais pas tant que ça la question qu'il m'avait posé mais hors de question de risquer la vie du gamin.

Je réfléchis mais aucune réponse ne me satisfaisait... J'avais envie de prendre la fuite en compagnie de mon élève. Je recula encore un peu.

Mais ce n'est pas possible... Ce n'est pas...

J'eus alors un mal de crâne pas possible, c'était un peu étrange.


{je suis désolé pour la courte réponse mais j'ai un peu de mal à rp en ce moment xs}

_________________
Take my hand and enjoy the ride
Try  to see the world and people as I can see them. You'll see how fantastic we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Parle avec tes poings - ft James MacCarthy

Revenir en haut Aller en bas
Parle avec tes poings - ft James MacCarthy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Danny parle avec Colleen... (Colleen )
» ~ Des poèmes qui font couler les larmes ~
» 200 questions pour passer le temps
» JOACHIM E. LAZARUS ► ian somerhalder
» Sauvetage in-extremis et fouille en duo [Paul Nyllis][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Redioactif :: San Diego :: San Diego Bay :: Autres-