AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Drama Queen a encore frappé! Retrouvez son cinéma : ici

On a besoin d'Angel!! Pour les aider à bien s'intégrer, 50 Reds sont offerts à la validation d'un scénario d'angel

Venez jeter un œil à nos postes vacants et nos pouvoirs prêts à l'emploi.

C'est au tour de Anya Lupin dans le sujet commun!

Partagez|

Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Messages : 61
Reds : 97
Date d'inscription : 18/05/2017
Pseudo : Matthew Grimm
Age : 17
Avatar : Michael Johnston
Petite photo :

Crédit : Lysandre et Edwina
DC : pas pour le moment
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Élève/Pirate informatique
Age du personnage : 16 ans


MessageSujet: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 25.05.17 9:40

Je courrais le plus vite possible pour échapper à Jake. Je ne voulais plus voler les gens. Je ne voulais plus utiliser mon pouvoir pour ça. Mais je ne pourrai pas lui échapper bien longtemps. La douleur qui parcourait mon corps était trop intense. Je me cachait alors dans une ruelle. Jake passa devant moi sans me voir mais un bruit sur une fenêtre au-dessus de moi trahi ma position. Quand il se retourna son regard se posa sur moi. Je voyais la rage et l'envie de meurtre dans son regard. Je paniquais et fuyais de nouveau mais il ne fallut que quelques secondes à Jake pour m'attraper. Sa main se resserra fortement sur mon cou. Je criais de douleur et Jake me mis une grande gifle :

"Tu crois quoi gamin tu es à nous. On ne te permettra pas de fuir."

Une nouvelle gifle s'écrasa sur mon visage. Puis l'adulte me poussa en avant :

"Allez avance. On va régler ça une fois à la maison."

J'avançais la tête basse. Je savais que j'allais encore être couvert de bleu. Mais la chance me sourit. Jake se fit de nouveau distraire. Je prenais donc mes jambes à mon cou. J'entrais dans une nouvelle ruelle et prenais un escalier non loin. Mais manque de chance pour moi mon père me rattrapa. Il me poussa violement et je tombais dans l'escalier. Ma tête heurta le sol et je m'évanouissais alors que j'entendais les sirènes de police non loin.

Je ne sais pas ce qu'il se passa après. Qu'allais-je devenir ? J'avais très froid. Je devais trembler et être gelé. La seule chose de sur c'est que je me sentais doucement glisser vers la mort. Au moins je n'aurais plus à faire du mal à quiconque.


Dernière édition par Matthew Grimm le 28.05.17 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 318
Reds : 124
Date d'inscription : 27/03/2017
Pseudo : Storiesmania
Age : 18
Avatar : Dianna Agron
Petite photo : Mon frère et moi

Crédit : Pinterest
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Photographe
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 25.05.17 10:45

Aujourd'hui est un jour qui commence plutôt bien, comme d'habitude à San Diego, il fait un temps magnifique. Cela me donne envie de me dégourdir les jambes, cependant, j'ai un mauvais pressentiment, c'est peut-être seulement l'instinct d'angel de mon jumeau qui me fait panser ça, mais je vais tout de même rester prudente. J'emporte comme toujours mon nécessaire de premier soins, mon appareil photos, mon matériel de dessin, mon téléphone portable et tout autre objets utiles pour une balade, y compris la laisse de ma chienne: Night. Cette dernière jappe de joie tandis que je lui attache la laisse au collier, ensuite nous sortons. Je flâne dans les boutique du centre ville, dans le bruit de la circulation et des sirènes de police. J'imagine qu'il y a du avoir un nouveau cambriolage, cela semble très fréquent ces derniers temps. Cette pensée en tête, je ne remarque pas tout de suite l'attitude étrange de ma chienne. Celle-ci s'en rendant compte se met à grogner en direction d'une ruelle. Elle a du voir quelque chose qui ne lui a pas plus. Je n'ai pas l'habitude de la voir aussi énervée, alors je la suis, elle me conduit jusqu'à une ruelle déserte où je découvre avec effroi un jeune homme de 16 ans étendu par terre et blessé à la tête mais aussi à d'autres endroits de son anatomie. Mon jumeau prend presque immédiatement les rênes de mon corps.

J'appelle les secours, tandis qu'Edwina place le garçon dans la position latérale de sécurité. Elle vérifie son pouls, dieu merci, il respire encore. Ensuite, je lui donne les premiers soins et parvient à stopper l’afflux de sang qui aurait pu lui causer des hémorragies. Je n'ai jamais vu de jeune homme dans un tel état, même dans ma courte carrière d'angel. Je suis même surpris qu'Edwina ai pu rester concentrée, elle a pourtant une sensibilité plus importante que la mienne. Quoi qu'il en soit, à l'arrivée de l'ambulance, je lui rend les commandes. Les secouristes lui donne l'autorisation, exceptionnellement, de monter dans l'ambulance avec son chien.(Edward)

Je m'assoit aux côtés du blessé que je surveille avec attention out au long du voyage. Une fois arrivés à l'hôpital, le jeune homme est rapidement pris en charge tandis que je patiente dans le hall en attendant de recevoir de ses nouvelles. Un médecin vient me voir quelques heures après que le jeune homme eu était admis en urgence et il nous conduit, moi et mon chien, à la chambre occupée par l'adolescent qui est en train de se réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 61
Reds : 97
Date d'inscription : 18/05/2017
Pseudo : Matthew Grimm
Age : 17
Avatar : Michael Johnston
Petite photo :

Crédit : Lysandre et Edwina
DC : pas pour le moment
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Élève/Pirate informatique
Age du personnage : 16 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 25.05.17 11:58

Je sombrais dans les ténèbres. Peu à peu je sentais ma vie s'échapper. En fait j'étais content. Je ne serais plus qu'un simple outil pour ces deux pervers. Je me laissais glisser vers le fond du chemin. Je n'avais plus qu'une envie. Quitter ce monde perverti par la corruption et l'égoïsme. Allais-je me retrouver dans le monde idyllique de la Bible ? A Eden ? Ou bien avais-je déjà fait trop de mal pour mériter cet honneur ? Allais-je bientôt brûler mon éternité en Enfer ? Je crois bien que j'avais peur à ce moment là.

Ma réponse arriva bien vite. Une chaleur m'enveloppa. L'Enfer était là. Quoi que pourquoi penser cela ? Après tout quand il fait beau nous ne pensons pas aller en enfer ? Alors pourquoi véhiculer cette idée reçue ? Et si en fait la chaleur venait du Paradis ? Je ne me souciais pas plus que ça de ce qui pouvait advenir de moi. Tout ce que je voulais c'était de quitter à jamais ce monde où je faisais du mal.

Jamais je n'avais prévu de faire du mal. Je m'en excusais. Mais il devait être trop tard. Je voyais la lumière au bout du tunnel. Je me mettais à courir. Je voulais l'atteindre avant qu'il ne m'arrive quoi que ce soit d'autre. J'ouvrais alors difficilement les yeux. La lumière m'éblouie et je fermais de nouveau mon organe visuel. Avais-je bien vu une femme est un chien ?

Je respirais. Je sentais cette odeur caractéristique des hôpitaux. J'ouvrais les yeux et regardais la jeune femme puis le chien :

"B....bonjour...."

J'avais la bouche pâteuse et la voix faible. Je ne quittais pas la jeune femme et son chien du regard. En fait j'avais peur :

"Ils sont là ?"

Demandais-je d'un ton emprunt d'une grande peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 318
Reds : 124
Date d'inscription : 27/03/2017
Pseudo : Storiesmania
Age : 18
Avatar : Dianna Agron
Petite photo : Mon frère et moi

Crédit : Pinterest
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Photographe
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 25.05.17 13:24

Il ouvre les yeux à mon grand soulagement, juste après que je me sois installée sur une chaise à côté de lui, ma chienne bien sagement assise à ma droite. Le médecin était là aussi, placé un peu en retrait, ne sachant pas ce qui avait bien pu arriver à ce jeune homme, il avait décidé d'observer ses réactions face à moi. Un faible: "B....bonjour...." quitte ses lèvres, il ne nous quitte pas des yeux puis il demande apeuré:
- Ils sont là ?

Je ne savait pas de qui il parlait, mais une chose est sûre, c'est un bon point que ces personnes ne soient pas là. Il ne faudrait pas que ce pauvre jeune homme soit encore plus paniqué que maintenant. Je me lève calmement de ma place puis je me rapproche un peu de lui.
- Il n'y a personne d'autre que le médecin, toi, ma chienne et moi. Tu n'as rien à craindre avec nous.
Je lui fait un sourire qui se veut rassurant puis je lui demande:
- De qui parles-tu au juste ? Tu étais tout seul lorsque ma chienne t'a trouvé blessé dans une ruelle.

Je ne penses pas qu'il va me répondre immédiatement, alors, je me tourne vers le médecin et je lui demande:
- Est-ce que vous avez une idée de qui il s'agit ?
- Non mademoiselle Dester, mais cet enfant à beaucoup souffert au long de son existence comme le laisse penser les nombreuses cicatrices qui courent le long de son torse.
- Mon dieu quel horreur ! Qui a bien pu faire cela à un jeune homme qui semble si gentil ?
- Je n'en sais rien. Il faudrait ouvrir une enquête pour savoir de quoi il en retourne exactement.
- Hum... J'imagine que vous avez raison docteur. Je vais passer un coup de fil.
- Très bien, je garde un œil sur lui.

Je quitte la pièce bien décidée à en apprendre le plus possible sur ce mystérieux jeune homme. J'avais pris une photo de son visage juste avant qu'il ne se réveille et je l'avais envoyée à un collègue de mon frère. C'est lui que j'appelle maintenant, je me demande s'il a appris des choses entre temps.
- Allô ? Sergent Fontanel à l'appareil.
- Bonjour Eugène, c'est Edwina. Je me demandait si tu avais des infos sur le jeune homme de la photo que je t'ai fait parvenir.
- Oui, j'ai contacté discrètement des collègues des plus grandes villes des états-unis. A New York, nous avons trouvé quelqu'un qui a reconnu le garçon malgré le temps qu'ils ne se sont pas vu.
- Alors ?
- Tu a à faire à Matthew Grimm, c'est un jeune garçon qui n'a jamais eu l'occasion de créer des liens avec des gens, ses parents lui faisaient l'école à la maison. Nous avons fait en sorte de faire parvenir son dossier aux services sociaux de la ville. On ne certainement pas le rendre à ses parents. Ils risquent de lui faire bien pire que ce que j'ai constaté sur la photo. Je leur ai donné ton numéro, ils vont te contacter sous peu.
- Très bien. Merci Eugène.
- Je t'en prie. A bientôt Edwina.

Je coupe la communication puis je retourne dans la chambre d'hôpital, je demande au médecin de me laisser seule avec le jeune homme puis je m'adresse à ce dernier:
- Tu n'as plus besoin de répondre à ma question. Je sais qui t'a fait ça, ils ne sont pas près de revenir tes parents. Je vais m'occuper de toi à partir de maintenant, jusqu'à ce que les services sociaux viennent me voir. Je m'appelle Edwina Dester, et voici ma chienne Night.
Ma chienne fait la belle en entendant son nom et pose ses pattes avant sur le lit du garçon pour être à sa hauteur. Il ne me reste plus qu'à attendre la réaction du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 61
Reds : 97
Date d'inscription : 18/05/2017
Pseudo : Matthew Grimm
Age : 17
Avatar : Michael Johnston
Petite photo :

Crédit : Lysandre et Edwina
DC : pas pour le moment
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Élève/Pirate informatique
Age du personnage : 16 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 26.05.17 0:01

Je restais sans bouger et sans parler dans mon lit. J'avais une peur immense. Je ne savais pas qui était prêt ou non a rentrer dans cette chambre mais eux je ne voulais pas les voir. J'avais peur de ce que j'allais subir en rentrant. La jeune femme pourtant ne semblait pas comprendre de quoi je parlais. Mais elle avait beau parler discrètement à mon médecin, j'entendais ce qu'ils disaient. Ainsi ils avaient vu mes cicatrices. Je me tournais pour ne plus les regarder. J'avais honte. Si papa et maman avaient du sévir c'est que je faisais n'importe quoi.

La jeune femme sortie et je ne savais pas à quoi m'attendre. Avec qui allait-elle revenir ? Je tremblais de peur. Voyant mon état, le médecin s'approcha :

"Écoute petit si tu ne te calme pas je vais devoir augmenter tes calmants. Il ne va rien t'arriver. Ici tu es en sécurité."

Je fermais les yeux et me retournais pour ne plus le voir. Je fermais les yeux et tentais de me calmer. Mais quand la jeune femme rentra de nouveau ma respiration se fis haletante. Elle congédia le docteur et s'approcha ensuite de moi. Je reculais un peu dans le lit. Le contact humain ce n'est pas trop mon truc. Et puis dans mon état je ne voulais pas risquer une crise. Elle me parla alors :

"Tu n'as plus besoin de répondre à ma question. Je sais qui t'a fait ça, ils ne sont pas près de revenir tes parents. Je vais m'occuper de toi à partir de maintenant, jusqu'à ce que les services sociaux viennent me voir. Je m'appelle Edwina Dester, et voici ma chienne Night."

La chienne mis ses pattes sur le lit et je la regardais. Elle semblait très mignonne. Je me poussais un peu plus pour que la chienne monte totalement, ce qu'elle fit quelques secondes plus tard. Je la caressais :

"Bonjour Night moi c'est Matthew."

La chienne me lécha le visage et je rigolais. J'adore les chiens. J'ai toujours rêvé d'en avoir mais papa et maman avaient toujours refusé. Je fuyais néanmoins le regard de la jeune femme. Je me méfiais des humains. Qu'est-ce qui me disait qu'elle n'allait pas me prendre pour m'utiliser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 318
Reds : 124
Date d'inscription : 27/03/2017
Pseudo : Storiesmania
Age : 18
Avatar : Dianna Agron
Petite photo : Mon frère et moi

Crédit : Pinterest
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Photographe
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 26.05.17 14:59

Il a reculé lorsqu'il m'a vu approcher, j'imagine qu'avec ce qu'il a subit, il ne supporte pas le contacte humain. Cela peut se comprendre, il va falloir que je travaille là dessus. En revanche, la présence de Night semble lui faire un bien fou et je croit qu'il lui plaît. Il lui a fait de la place dans son lit et elle a grimpé sans se faire prier, appréciant les caresses que lui porte le jeune homme.

Elle parvient même à lui faire ouvrir la bouche, j'ai bien fait de l'emmener ce matin lorsque je suis partie me promener en ville. Rien qu'à le voir comme ça avec ma chienne, je comprend qu'il a en lui une profonde affection envers les animaux. Je vais donc avoir besoin de ma chienne pour parvenir à tisser un lien avec ce jeune homme si méfiant envers les êtres humains. Night lui lèche le visage et ça le fait rire, je suis même surprise qu'il soit capable de rire avec son passé, mais j'en suis heureuse aussi. Alors, je m'assoit à nouveau sur ma chaise et je lui sourit avant de lui dire:
- Ma chère Night semble déjà beaucoup t'apprécier. Tu aimes beaucoup les animaux non ?

Je n'ai pas le temps d'entendre sa réponse que mon téléphone se met à sonner, je répond très vite, sans pour autant cesser de regarder le jeune homme et mon chien attendrie.
- Allô ? Edwina Dester à l'appareil.
- Bonjour mademoiselle Dester, je m'appelle Nadine Firmont. Je suis des services sociaux. Le sergent Fontanel m'a donné votre numéro afin que je puisse vous prévenir de ma visite.
- Oui je suis au courant, il me l'a expliqué tout à l'heure. Quand comptez vous venir le voir ?
- Je suis déjà en route pour l'hôpital mademoiselle Dester.
- Comment ?! Mais pourquoi si tôt ? Ce jeune homme s'est à peine réveillé. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose de l'exposer à autant de personnes inconnues. En plus, il a du mal avec le contact humain. Vous ne pouvez pas lui infliger une telle épreuve...
- C'est moi la professionnelle mademoiselle Dester, je sais ce que je fait.
- Mais vous ne l'avez même pas vu, comment pourriez-vous ...
- Je me ferait une idée de la situation par moi-même. A tout de suite.

Elle me raccroche au nez, je sent que je ne vais pas pouvoir sacquer cette bonne femme et Edward non plus. Quant au jeune Matthew, rien n'est moins sur, j'espère simplement qu'elle ne va pas davantage le traumatiser. Il n'a vraiment pas besoin de cela. Je préfère le prévenir, pas qu'il soit trop surpris par cette nouvelle venue.
- Une dame des services sociaux va venir te voir. Elle veut constater de ses yeux que tu te porte bien. Je ferait ce qu'il faut pour qu'elle ne t'approche pas de trop près, mais il ne faudra pas m'en vouloir si elle y parvient. Dit moi, est-ce qu'il y a quelque chose qui t'aide à te calmer lorsque tu fais une crise de panique ? Au cas où cette femme n'écoutes pas ce que je lui dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 61
Reds : 97
Date d'inscription : 18/05/2017
Pseudo : Matthew Grimm
Age : 17
Avatar : Michael Johnston
Petite photo :

Crédit : Lysandre et Edwina
DC : pas pour le moment
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Élève/Pirate informatique
Age du personnage : 16 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 27.05.17 0:53

Je me concentrais sur Night plutôt que sur la jeune femme. Non pas que je ne l'apprécie pas mais je préférais faire attention. Les hommes ne m'avaient que trop trahis. Du coup je préférais me reprocher de la chienne que de la maîtresse. Pourtant elle est très gentille. Elle faisait très attention à moi et en plus elle m'avait sauvé.

La jeune femme me demanda si j'aimais les animaux. J'allais lui répondre quand quelque chose sonna. Je sursautais du coup Night sauta au sol. Edwina répondu à son téléphone. J'écoutais et je voyais bien qu'il y avait un problème. Visiblement la jeune femme n'étais pas d'accord avec quelqu'un. Mais si je comprenais bien on ne lui laissa pas le choix.

Edwina raccrocha son téléphone et me regarda :

" Une dame des services sociaux va venir te voir. Elle veut constater de ses yeux que tu te porte bien. Je ferait ce qu'il faut pour qu'elle ne t'approche pas de trop près, mais il ne faudra pas m'en vouloir si elle y parvient. Dit moi, est-ce qu'il y a quelque chose qui t'aide à te calmer lorsque tu fais une crise de panique ? Au cas où cette femme n'écoutes pas ce que je lui dit."

J'appreciais beaucoup la jeune femme. Elle prenait grand soin de moi alors qu'elle ne me connaissait pas. Je répondais donc à ses questions :

"Oui j'adore les chiens et les écureuils. Et seule la musique me calme quand je suis en crise. Mais je ne veux pas que vous risquiez quoi que ce soit."

Je caressait la chienne mais était très stressé. Je ne voulais voir personne d'autre aussi quand j'entendis frapper à la porte, je me roulais en boule et posais ma tête contre mes genoux :

"Je veux pas..."

Effectivement je ne voulais voir personne d'autre. Je voulais rester au calme c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 318
Reds : 124
Date d'inscription : 27/03/2017
Pseudo : Storiesmania
Age : 18
Avatar : Dianna Agron
Petite photo : Mon frère et moi

Crédit : Pinterest
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Photographe
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 28.05.17 12:45

Malgré le fait qu'il conservait une distance vis à vis de moi, je sentait bien qu'il m'appréciait. Il répond à mes questions avec précision. Ainsi, il aime les animaux et la musique, je pense que nous allons vraiment bien nous entendre. Je suis d'autant plus ravie qu'il s'inquiète pour moi. Il caresse ma chienne un peu tendu, signe qu'il est très stressé, je me suis dit à ce moment-là que j'ai bien fait d'emporter ma flûte. J'ai commencer à apprendre il y a quelques mois, mais mon professeur m'a dit que j'étais douée, je m'en servirait donc pour calmer Matthew en cas de problème. Je ne sentais pas du tout cette rencontre avec la dame des services sociaux mais j'ai à peine le temps de formuler cette pensée que quelqu'un frappe à la porte. Il ne voulait voir personne d'autre, il l'a dit, après s'être roulé en boule. Je sentait la crise arriver à plein nez. Mais je ne pu empêcher cette Nadine Firmont d'entrer dans la pièce. Elle approche du lit et elle s'apprête à toucher Matthew lorsque je lui attrape le bras, doucement pour ne pas qu'elle s'en offusque trop.

- Laissez-le tranquille, vous ne voyez pas que ce jeune homme va faire une crise ?
- Ne dîtes pas n'importe quoi mademoiselle Dester.
- Je ne vous laisserait pas le toucher. Regarder un peu dans quel état...
- VOUS N'Y CONNAISSEZ RIEN. J'ai vu des milliers de cas comme le sien. Je connaît mon métier, poussez-vous !
En entendant les cris de la dame des services sociaux, le médecin qui s'est occupé de Matthew arrive et lui, il parvient à calmer la boule de nerf qui s'apprêtait à me taper dessus. Heureusement, mon chien est resté stoïque, cela aurait envenimé la situation si elle avait attaqué Nadine. Elle s'est contenté de rester assise, en train de fixer Matthew. Je me suis assise sur mon fauteuil, sans davantage prêter attention au médecin et à l'hystérique des services sociaux et j'ai sorti l'étui de ma flûte traversière et j'ai commencé à jouer pour calmer le jeune homme.

Je ne sais pas si cela va fonctionner immédiatement puisque la source de son malaise est toujours présente dans la pièce. Je m'arrête quelques minutes puis je me tournes vers le médecin qui tient toujours Nadine loin du lit de Matthew.
- Docteur, vous voulez bien la faire sortir d'ici ? Il ne pourra pas se calmer tant qu'elle restera ici.
- Pas de problème mademoiselle. Je vous fait confiance pour la suite.
- Merci docteur. Oh, et si vos pouviez appeler le bureau qui a envoyé madame Firmont pour leur expliquer la situation.
- Bien sûr mademoiselle Dester. Je repasserait tout à l'heure.
- Merci bien docteur.
Madame Firmont manifestait son mécontentement en donnant des coups au médecin qui se vu contraint de la tirer de force dehors et de la confier à la sécurité. Une fois tout ce monde partit, je sais qu'il ne faut jamais parler à quelqu'un qui fait une crise de panique. J'ai vécut ça aussi, alors je reprend mon instrument et commence à jouer dans l'espoir de détendre le garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 61
Reds : 97
Date d'inscription : 18/05/2017
Pseudo : Matthew Grimm
Age : 17
Avatar : Michael Johnston
Petite photo :

Crédit : Lysandre et Edwina
DC : pas pour le moment
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Élève/Pirate informatique
Age du personnage : 16 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 29.05.17 13:41

A peine roulé en boule quelque frappa à la porte. Le chien descendit du lit et s'assit calmement. Une femme à l'aspect sévère et visiblement très pressée entra dans ma chambre telle une furie. Elle se précipita vers mon lit et commença à tendre la main vers moi. Je posais ma tête dans les genoux me retenant de crier. Si jamais elle me touchait je savais que j'allais perdre le contrôle. Je tremblait déjà. Mais Edwina la stoppa. Une bagarre verbale s'engagea alors entre les deux femmes. Je passais mes mains autour de ma tête et me touchais les oreilles en respirant profondément. J'essayais de garder le contrôle mais plus ça allait et plus j'avais du mal.

Edwina se fit alors aider par le docteur qui sorti madame Firmont de la pièce, non sans difficultés. Puis la jeune femme vint s'asseoir près de moi. Je ne savais plus où j'en étais. J'étais sur le point de craquer. J'étais réveillé depuis quelques minutes et déjà je devais faire face à trop de choses.

La jeune femme commença alors à jouer de la flûte. Elle jouait très bien. J'ôtais mes mains de mes oreilles et me détendais peu à peu. Je finis par me recoucher et faisais de nouveau de la place au chien. Je n'osais pas regarder la jeune femme. J'avais trop peur de ce contact et de ce qu'il pourrait impliquer.

J'avais très peur de ce que les adultes me feraient de nouveau. Je savais que ce qu'il c'était passé était de ma faute. J'avais désobéit et j'avais mérité toutes ces punitions mais je ne voulais plus cela. Du coup je parlais à la chienne quand elle fut remontée :

"Ta maitresse joue très bien"

Je me sentais fatigué et la musique me calmait beaucoup. Si bien que je finis par m'endormir contre la chienne. Je me sentais bien pour la première fois depuis longtemps. Je me réveillais un peu plus tard et paniquais instantanément. Mes parents étaient là à parler avec le docteur. Quand ils virent que j'avais ouvert les yeux, ils avancèrent sévèrement vers moi. Je me roulais en boule et hurlait.

J'ouvrais les yeux. Visiblement j'avais effrayé Night et j'étais en sueur. Je ne me sentais pas bien. J'avais très mal à la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 318
Reds : 124
Date d'inscription : 27/03/2017
Pseudo : Storiesmania
Age : 18
Avatar : Dianna Agron
Petite photo : Mon frère et moi

Crédit : Pinterest
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Photographe
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 29.05.17 14:31

Le jeune homme s'était endormi très rapidement tandis que je jouait mais avant ça il m'avait complimenté en s'adressant à mon chien. Je suppose qu'il doit avoir peur de se lier avec quelqu'un d'autre avec ce qu'il a vécut. Il dort collé à mon chien, je range ma flûte puis je quitte la pièce après avoir dit à Night de bien surveiller son nouvel ami. Mon téléphone sonne, c'est à nouveau les services sociaux, ils me présentent leurs excuses pour l'attitude de madame Firmont et m'annoncent que les parents de Matthew vont venir le voir à l'hôpital. Ils ont été contacté par eux après que la police eu diffusé le portrait du jeune homme. Je craint le pire face à cette nouvelle, mais je les remercie de m'avoir tenu au courant puis j'appelle le sergent Fontanel. Il n'a aucunes information sur les parents du jeune homme mis à part ce qu'à pu lui dire le New-yorkais qui avait reconnu Matthew sur la photo. Il décide de venir me rejoindre à la fin de son service, et il arrive juste avant que le docteur ne vienne me voir en annonçant que les Grimm étaient dans le hall. Je le suit en compagnie de mon ami habillé en civil puis nous allons saluer les parents du garçon.

A peine ai-je posé les yeux sur eux que je suis saisie d'un malaise et je suis prise de frison comme si leur énergie négative attaquait mes forces. Je n'avait jamais ressenti un truc pareil avant aujourd'hui, et maintenant, j'en était certaine, c'étaient eux les coupables pour les cicatrices de l'adolescent. Je me retenait de leur coller un point sur le nez, je ne pouvait pas faire ça avec un collègue de mon frère juste à côté de moi. De plus, lui, comme le médecin d'ailleurs, avaient l'air aussi mal à l'aise que moi. Nous sommes montés dans les étages pour rejoindre la chambre de Matthew, ma chienne sentait l’atmosphère tendue mais ne bougea pas, je pense qu'elle ne voulait pas prendre le risque que son ami se réveille. Lorsqu'il le fit, en voyant ses parents discuter avec le médecin, il a commencé à paniquer, mais ce fut pire lorsqu'ils s'approchèrent de lui avec leur démarche sévère. Il s'est roulé en boule et s'est mis à hurler, effrayant ma pauvre Night qui sauta du lit.

Il ne fallait pas qu'ils s'approchent plus près, mais ils n'avaient pas l'air de s'en préoccuper grandement. Cependant, leur élan fut stoppé par l'entrée d'un homme qui arborait la même tenue stricte que madame Firmont, il semblait plus sympathique et en voyant l'état du jeune homme, il s'interposa entre lui et ses parents de toute sa stature. Il dépassait le père de Matthew d'au moins une tête et tenait les deux parents en respect rien qu'en les regardant. Ensuite, je prit ma flûte et voyant que cela avait un effet positif sur le garçon, l'homme s'est adressé à mon ami, ne voulant pas briser le charme qui s'opérait:
- Vous connaissez tous les détails de cette affaire monsieur ...
- Fontanel, Eugène Fontanel. Oui, en effet, mon amie ici présente m'a raconté les faits dans les moindres détails.
- Et qu'est-ce que vous en pensez ?
- Je ne crois pas que vous devriez laisser à ces deux-là le droit de garder leur fils. Regardez donc dans quel état ils l'ont mis.
- Je voit bien. Il est étonnant que votre amie ai trouvé comment le calmer... D'après ce que m'a dit le médecin après qu'il eu parlé aux Grimm, leur fils semblait subir de mauvaises influences et n'était pas d'un comportement très convenable.
- Eugène ?
- Oui Edwina ?
- Tu veux bien prendre le relais avec ma guitare le temps que je discutes avec ce monsieur.
- Avec plaisir.
- N'oublie pas, reste à distance du garçon tant qu'il n'a pas retrouvé son calme.

J'ai donc expliqué à l'homme des services sociaux mon point de vue sur Matthew. Le médecin avait quitté la pièce, mais lorsque j'ai fait référence au métier de mon ami, les parents du garçon se sont sauvés. Personne n'est parvenu à les rattraper, tant mieux dans un sens, on ne sait pas ce qu'il aurait pu arriver à Matthew s'ils étaient restés. L'homme des services sociaux a donc pris la décision d'amorcer une procédure pour que je reçoive la garde du jeune homme, mais il fallait d'abord que j'en parle avec l’intéressé. Je récupère donc ma place auprès de lui et je le regarde affectueusement.

Je lui explique ce qui est arrivé et je lui demande:
- Tes parents n'auront plus le droit de t'approcher, alors, voilà ma question...
Est-ce que tu aimerais m'avoir comme maman, ou préfère tu aller dans une famille d'accueil ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 61
Reds : 97
Date d'inscription : 18/05/2017
Pseudo : Matthew Grimm
Age : 17
Avatar : Michael Johnston
Petite photo :

Crédit : Lysandre et Edwina
DC : pas pour le moment
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Élève/Pirate informatique
Age du personnage : 16 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 30.05.17 3:08

L'entrée de mes parents dans ma chambre m'avait chamboulé. Je savais que je méritais une punition mais je ne me sentais pas de la subir de suite. J'étais en sueur et je me roulais en boule. J'avais tellement honte de les avoir abandonné. Ma punition devait être exemplaire.

Mais quand ils commencèrent à s'approcher un homme plutôt imposant les empêcha d'approcher plus prêt. Je sentais venir les problèmes. Je mettais mes mains sur mes oreilles et faisait de petits mouvements de va et vient. Je ne voulais pas de problèmes mais J'étais en train d'en causer. Quand je vis que cela allait dégénérer je me mis à hurler :

"ARRÊTEZ ARRÊTEZ ARRÊTEZ"

Voyant que je paniquais tous le monde commença à sortir sauf un homme qui me joua un air de guitare. Je cessait de hurler et écoutais la mélodie. Il jouait moins bien qu'Edwina mais c'était aussi très agréable. Je me touchais et fermais les yeux. Je respirais calmement. Edwina revint quelques minutes plus tard. Je souriait faiblement. Elle avait l'air très gentille. Elle salue son ami quand il sortit et je faisais de même :

"Au revoir merci pour la musique."

Edwina vint se poser sur la chaise prêt de moi et me demanda si je voulais être placé ou bien vivre avec elle. Voilà de quoi me redonner une raison de paniquer. Je ne voulais mettre la vie de personne en jeu. Et habiter chez d'autres personnes était clairement attirer le courroux sur eux.

Je me retournais pour ne plus avoir à la regarder. Je voulais dire oui mais j'avais très peur. Pas pour moi mais pour elle. J'étais perdu je voulais de la chaleur humaine. Je voulais vivre calmement sans pouvoirs, vivre ma vie d'adolescent et rien d'autre. Je respirais une fois bien profondément :

"Je veux un câlin et du nightwish"

Il me fallait tout ce que j'adorais pour réfléchir à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 318
Reds : 124
Date d'inscription : 27/03/2017
Pseudo : Storiesmania
Age : 18
Avatar : Dianna Agron
Petite photo : Mon frère et moi

Crédit : Pinterest
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Photographe
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 30.05.17 12:07

Ce garçon est vraiment adorable, au départ, il était complètement paniqué par l'intervention de la montagne de muscle des services sociaux. Ensuite, il a commencé à hurler, jusqu'à ce que mon ami ne m'emprunte ma guitare et commence à jouer un morceau. Il s'est calmé au rythme de la musique et a même remercier Eugène d'avoir jouer pour lui. Je lui ai ensuite parlé de mon projet de le prendre chez moi. Il semblait avoir peur de quelque chose, il craignait peut-être que ses parents ne viennent s'en prendre à moi. Il ne pu soutenir mon regard, il craignait que l'on me fasse du mal, je pouvait le sentir dans sa façon de se comporter. Je ne savait pas trop quoi faire, lorsque finalement, il s'adressa à moi:
"Je veux un câlin et du nightwish"

Ainsi, ce jeune homme connaît Nightwish ? Décidément que de points communs nous lient tous les deux. Je lui sourit ravie de trouver quelqu'un partage ma culture musicale et je me met à fouiller dans mon sac pour dénicher mon téléphone. Je parcourt ma playlist pour trouver mon énorme fichier réservé à ce groupe, et j'enclenche la première à s'afficher, les paroles et la musique d'Amaranth commencent alors à s'élever doucement dans la chambre d'hôpital. Je n'ai pas mis le volume trop fort, nous sommes dans un hôpital après tout. Je me souvient alors de comment j'ai choisit le nom de ma chienne après que mon frère me l'eus offert, et je décide de raconter cette anecdote à Matthew, tandis que Night danse en rythme avec la musique:
- Mon frère avait adopté une chienne qui attendait une portée de chiots. Lui et moi on est restés avec elle le plus possible. Mais le jour où les petits devaient naître mon jumeau a été retenu par son travail. Je me suis retrouvée toute seule pour m'occuper de la chienne. Les premier petits sont nés sans problèmes, mais la dernière, alors que je venait de mettre ce morceau de musique, est restée coincée. Une fois que j'eus réussit à la tirer de là, j'ai choisit son nom en hommage à ce groupe qui jouait encore lorsque j'ai finit de nettoyer les chiots. Quand mon frère a entendu cette histoire, il était sous le choc, mais il a bien rit après. Par la suite on a appris à Night comment danser. D'où le spectacle que tu a sous les yeux.

Ma chienne dansait malgré le changement de morceau, le titre qui passait maintenant était Elan, puis je me rendit compte que concentrée dans mon histoire, je n'avait pas accéder à la deuxième demande de Matthew. Je m'assoit donc au bord de son lit et entoure son buste de mes bras, doucement, pour ne pas appuyer sur ses blessures. Je pense que cela va lui faire beaucoup de bien.
- Prend ton temps pour réfléchir à ce que je t'ai demandé, rien ne presse. Il faut encore que tu guérisse. Et puis, ne te fais pas de soucis pour moi, j'ai des amis qui répondront à l'appel si jamais j'ai des ennuis. D'ailleurs, je suis loin d'être sans défense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 61
Reds : 97
Date d'inscription : 18/05/2017
Pseudo : Matthew Grimm
Age : 17
Avatar : Michael Johnston
Petite photo :

Crédit : Lysandre et Edwina
DC : pas pour le moment
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Élève/Pirate informatique
Age du personnage : 16 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 31.05.17 8:22

La jeune femme accéda à ma requête de mettre du Nightwish. Quand Amaranth commença à raisonner, je fermais les yeux et profitait de la musique. Edwina me raconta alors l'histoire de la naissance de sa chienne. Cette dernière dansait d'ailleurs. J'avais eu le temps de la voir faire avant de fermer les yeux pour écouter la musique.

J'avais aussi demandé un câlin mais en fait j'appréhendais beaucoup. Dans l'état où je me trouvais actuellement il y avait deux options. Dois j'explosais et seul un sédatif me calmera. Ou alors ça me calmait pour de bon. J'entendis Edwina se lever de sa chaise. J'ouvrais alors les yeux pour la regarder. Elle vint s'asseoir sur le bord du lit alors qu'Elan, une nouvelle chanson de mon groupe favori, retentissait. Edwina enlaça doucement mon buste afin de ne pas me mal.

Le moment fatidique était arrivé. Mais je ne fis pas de crise. Au contraire cette étreinte me fis un bien fou. Je passais aussi mes mains autours d'elle en pleurant silencieusement toutes les larmes de mon corps. Il y avait temps de chaleur dans cette étreinte. Je ne voulais pas quitter ses bras. Je voulais rester avec elle ainsi pour toujours.

Je regardais Night qui bougeait la queue l'air vraiment heureuse. Je fermais de nouveau les yeux pour profiter intensément de cette étreinte. Puis quand cette dernière fut fini j'essuyais mes larmes avec mon avant-bras :

"Je veux bien vivre avec vous. Mais j'ai peur de ce que les parents pourraient vous faire en apprenant cela."

Je souriait faiblement et me couchais dans le lit :

"On peut partir ? Il vont revenir avec du renfort je les connais."

Ma voix était encore emprunte de peur. Ce coup-ci Edwina etait dans le collimateur de mes parents et tout cela à cause de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 318
Reds : 124
Date d'inscription : 27/03/2017
Pseudo : Storiesmania
Age : 18
Avatar : Dianna Agron
Petite photo : Mon frère et moi

Crédit : Pinterest
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Photographe
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 31.05.17 9:46

Je sentait qu'il appréhendait cette étreinte, mais il n'a pas fait de crise. Il a placé ses mains autour de moi et il a pleuré toutes les larmes de son corps. Je ne sait pas ce qui s'est passé dans sa tête à ce moment-là, mais je croit qu'il a vraiment apprécié mon geste. Il regardait Night danser et il a fermé ses yeux, puis lorsque je l'ai lâché, il a essuyé ses larmes et il m'a dit qu'il acceptait de venir vivre chez moi. Cependant, malgré ce que je lui ai dit à mon sujet et sur mes amis, il craignait encore ses parents. Je sait qu'il est plus à même de déterminer leurs actions puisqu'il a passé les 16 années de sa vie avec eux.

Il craint pour ma sécurité, c'est trop mignon, cependant il ne me connaît pas encore assez pour comprendre mon point de vue au sujet de ma capacité à me protéger. Je préfère ne pas lui en parler pour le moment et pour l'instant, il va falloir que je masque au mieux ma deuxième personnalité. Je ne voudrait pas lui faire peur en adoptant d'un seul coup une voix tout à fait masculine alors que je suis une femme.
"Ne t'en fait pas petite sœur, je resterait bien sagement au fond de ta tête à observer comment tu t'en sors avec ce jeune blanc-bec. Je ne viendrait qu'en cas d'urgence."
"Merci bien Edward, je ne sait pas ce que je ferait sans toi mon cher grand-frère."
"Pas de soucis Edwina. Prend bien soin de lui, il va avoir besoin de ta patience, de ta douceur et de ta gentillesse."

Juste après avoir dit ça, mon jumeau dans ma tête se tus et c'est alors que j'entends la question de Matthew. Il me demande si nous pouvons partir, il pense que ses parents vont revenir avec des renforts. Vu les personnes que j'ai vu, cela ne m'étonnerait guère, d'ailleurs je me rappelle que mon jumeau m'avait donné mal à la tête à force de crier, de tout son esprit, des mots très insultants que je ne répéterait jamais, mis à part pour les leur balancer à la face si je les revoit.
- Je ne pense pas que tu sois en état de partir pour l'instant. Il va falloir que le médecin t'examine. Je sais que tu n'aimes pas trop les contacts physique, cependant, tu n'as pas trop le choix compte tenu de tes blessure. Je vais aller chercher le médecin, Night, tu le protèges ?
Ma chienne émet un jappement d'approbation puis elle se place aux aguets attentive aux moindres sons suspects. Je sourit doucement à Matthew puis quitte la pièce, revenant quelques minutes plus tard avec le médecin et l'homme des services sociaux, il était de retour depuis peu et je me rendit compte que nous étions le lendemain de ma rencontre avec Matthew. Je n'ai pas fermé l’œil de la nuit, je n'ai rien mangé non plus, et je ne m'en suis même pas rendue compte. Bon aller revient sur terre...

Tandis que le médecin va examiner avec précaution le jeune homme, je discute avec Thobias, l'homme des services sociaux. Je lui fait part de la réponse de Matthew et avec un grand sourire, il sort de sous son long manteau tous les papiers que je devait remplir pour pouvoir adopter le jeune homme. Il avait même réussit à convaincre ses parents de signer un papier qui les privaient de la garde de leur fils. A tous les coups, il a utilisé la ruse pour se faire, je croit que lui aussi risque des ennuis avec les Grimm, cependant il semble se soucier autant que moi de la sécurité de Matthew. Je remplis donc les formulaires puis il repart, me laissant son numéro de téléphone pour me tenir informer des progrès de la procédures. Une fois qu'il eu quitté la salle, je revient auprès du médecin. Il m'explique qu'il comprend l'urgence de la situation, cependant, tant que les papiers ne sont pas terminés et que le garçon n'est pas encore guéris, je ne pourrait pas partir avec lui. Il explique ceci à Matthew d'une voix calme et douce en restant à distance et nous attendons la réaction de l'adolescent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 61
Reds : 97
Date d'inscription : 18/05/2017
Pseudo : Matthew Grimm
Age : 17
Avatar : Michael Johnston
Petite photo :

Crédit : Lysandre et Edwina
DC : pas pour le moment
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Élève/Pirate informatique
Age du personnage : 16 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 01.06.17 8:04

Edwina m'expliqua que je ne pourrai sortir dans mon état actuel mais qu'elle allait appeler le médecin pour voir ce qu'il avait à dire. Night se mit en position de garde sur ordre de sa maîtresse ce qui me fis sourire. Me voilà de nouveau seul. Je scrute la fenêtre, m'imaginant dehors. Je voudrais tellement partir loin de tout ceci, refaire ma vie sans que personne ne sache mon pouvoir. Que je puisse avoir ma vie à moi bien tranquille.

Edwina revint quelques minutes plus tard avec le médecin mais elle ressortie immédiatement car le monsieur des services sociaux devait lui parler. Le médecin était seul avec moi. Il s'approcha doucement en me demandant d'ôter le haut de ma blouse d'hôpital pour pouvoir l'examiner.

Je commençais à avoir peur mais je répondais à sa demande. Je tremblait et quand sa main s'approcha de mon torse je la repoussait. Le médecin me regarda alors en me souriant et m'expliqua calmement :

"Écoute Matthew je suis là pour te venir en aide. Je sais que tu n'aime pas être toucher. Je connais bien ce genre de maladie. Alors regarde. Ceci va me permettre d'écouter ton coeur. Ça ne prendra que quelques secondes. Tu es d'accord pour que je pose ceci sur ton coeur pour pouvoir l'entendre ?"

Je me couchais un peu tendu et poussais la couverture laissant apparaître mon torse. Je fermais les yeux et respirais calmement en hochant la tête en signe d'approbation. Le médecin me remercia et quelques secondes plus tard l'examen était fini. J'ouvrais de nouveau les yeux :

"Alors tout va bien au niveau de ton coeur. Maintenant je voudrais que tu t'asseoi sur le bord du lit les pieds dans le vide. Il faut que je teste tes réflexes avec ce petit ustensile puis je devrai refaire t'es pansements. Tu es d'accord ?"

Il était vraiment gentil et son contact ne me plaisait pas trop mais je ne paniquais pas quand il me touchait. Du coup je faisais ce qu'il me demandait en grognant de douleur. Bougeait était vraiment difficile pour moi. Il remarqua que je grognais de douleur et me demanda pendant qu'il testait mes réflexes :

"Tu as mal où ?"

Je lui montrais ma tête et mes côtes. Il me sourit :

"Tes réflexes sont excellents. Alors quand Edwina t'a retrouvé, tu avais une lesion à la tête et l'IRM à aussi dévoilé trois côtes cassées. Sans parler de toutes tes vieilles lésion sur ton torse et ton dos. Tient pour toi le temps que je change tes bandages."

Il me donna une espèce de toupie. Je la prenait et la faisait tourner entre mes doigts. Pendant que j'était concentré là-dessus, il effectua le changement de tous les bandages. Après quoi je lui tendais la toupie :

"Garde la je te l'offre pour ton calme et ton courage."

Puis il sortie alors qu'Edwina revenait. Il revint donc prêt du lit et m'expliqua que je ne pourrai pas partir temps que mon dossier ne serai pas accepté par les services sociaux et que mes blessures ne seraient pas soignées. Je me retournait dans le lit fixant l'extérieur. Je voulais sortir mais ce n'était pas possible. J'étais très triste et je savais que bien vite j'allais paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 318
Reds : 124
Date d'inscription : 27/03/2017
Pseudo : Storiesmania
Age : 18
Avatar : Dianna Agron
Petite photo : Mon frère et moi

Crédit : Pinterest
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Photographe
Age du personnage : 30 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 12.06.17 19:23

Je pouvais voir à la tête du jeune homme qu'il allait paniquer. L'examen s'était bien passé, je l'ai su en entrant dans la pièce, le docteur lui a expliqué qu'il ne pouvait pas sortir. Je crains que Matthew ne parte à nouveau dans l'une de ses crises, alors je sors mon téléphone puis remets la play liste de Nightwish en route avant de parler avec le médecin:
- Je sais bien que son état ne lui permet pas de partir d'ici de manière définitive, mais ...
- Vous avez une petite idée derrière la tête n'est-ce pas ?
- Tout à fait docteur. Je me demandais s'il était possible de le mettre sur un fauteuil roulant et de l'emmener faire un tour dans le jardin. Cela ne lui fera pas de mal si nous faisons attention et cela me fera grand bien à moi aussi. Pensez-vous que c'est possible ?
- Hum ... Ce n'est pas vraiment indiqué vu l'état de ses côtes, mais si on fait très attention, cela devrait être faisable. Vous avez de quoi l'habiller ?

Je réfléchis un instant puis je me souviens que depuis que j'ai fusionné avec mon frère, j'ai toujours une chemise d'homme, ainsi qu'un jean assorti, au fond de mon sac pour que, lorsque Edward est aux commandes, il se sente plus à l'aise. Je sors les vêtements de mon fourre-tout, puis je les déplie pour voir s'ils iront à Matthew, je les pose doucement sur lui. La taille me paraît bonne, je les accroche ensuite sur une chaise puis je m'adresse à l'adolescent:
- Je sais que tu ne veux pas rester ici, et que tu voudrais quitter cet endroit au plus vite, mais comme le docteur te l'a dit, ce n'est pas possible. Du moins, tu ne peux pas partir définitivement. Tu as dû nous entendre discuter, on a trouvé un moyen pour que tu puisses sortir, au moins un peu. Par contre, il va falloir que tu laisses le docteur ou moi t'habiller pour que tu n'attrapes pas froid dehors.

Je lui souris chaleureusement, puis je ris doucement avant d'ajouter:
- Ce serait dommage que ton séjour ici se voit rallonger, et puis tu pourras manger un petit quelque chose et voir Night courir après les oiseaux. Je peux te dire que cela vaut le coup d'œil. Qu'est-ce que tu en penses ? Tu veux bien mettre ses vêtements pour sortir ?
Je lui montre les vêtements, puis le médecin attend patiemment la réponse du jeune homme pour pouvoir m'aider à le vêtir si jamais il n'y arrivait pas tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 61
Reds : 97
Date d'inscription : 18/05/2017
Pseudo : Matthew Grimm
Age : 17
Avatar : Michael Johnston
Petite photo :

Crédit : Lysandre et Edwina
DC : pas pour le moment
Statut Marital : Célibataire
Emploi/Etude : Élève/Pirate informatique
Age du personnage : 16 ans


MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina) 15.06.17 9:00

Je souhaitais sortir d'ici et ne jamais y revenir. J'avais peur que mes parents ne reviennent, j'avais peur de faire une crise au contact d'une infirmière, j'avais peur de tout ces ustensiles autour de moi. Je fermais les yeux et prenait une grande inspiration. J'entendis Edwina rentrer. Moi je regardais l'extérieur. Je voyais le ciel bleu. Je voulais m'évader.

Je laissais vagabonder mes pensées n'écoutant plus Edwina et le médecin. J'essayais de m'imaginer une vie différente. Celle d'un garçon normal qui n'aurait jamais prit ce produit. La voilà ma malédiction. C'est pour ça que papa et maman ne m'aimaient plus. Ils devaient penser que j'étais un monstre. En fait je me rendais compte de mon erreur.

Je m'imaginais donc en garçon normal. Papa et maman continuant à me donner des cours particuliers, les câlins lors des orages, les soirs devant la télévision couché sur leurs genoux. Tout cela me manquait atrocement. Qu'est-ce que je n'aurais pas offert pour retourner à cette époque de ma vie ?

Edwina s'approcha alors de moi et me proposa que je m'habille pour que l'on puisse aller faire un tour dehors. Je souriait et prenais les quelques vêtements qu'elle me tendait. Je commençais par mettre le caleçon mais déjà c'était compliqué. A peine je bougeait qu'une douleur intense me prenais au torse. Je gémissais un peu et finissais par enfiler ce caleçon. Je regardais alors Edwina et le docteur :

"Je n'y arrive pas ça fait trop mal."

Je sentais un liquide poisseux commencer à envahir le haut de ma blouse. Une de mes blessures au torse venait de s'ouvrir de nouveau. Je retirais la couverture en paniquant :

"Qu'est-ce qui se passe ? Enlevez moi ça...."

Je ne savais pas quoi faire. Encore une fois j'avais fait n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina)

Revenir en haut Aller en bas
Une étoile dans les ténèbres (ft Edwina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» Marche dans les ténèbres.
» Dans les Ténèbres de ma mémoire [Terminé]
» Nouveau venu dans les ténèbres [Shachath, Asher] [18/03/42]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Redioactif :: San Diego :: Downtown :: Autres-